Quelle banque pour voyager sans se ruiner ?

Parmi les déconvenues qui peuvent intervenir durant un voyage, la question des frais bancaires intervient irrémédiablement. En effet, si l’on est mal renseigné ou mal préparé, les frais bancaires peuvent facilement devenir un véritable souci, souci que l’on constate d’ailleurs lors du retour de vacances ! Or, que vous soyez un véritable globe-trotteur ou un simple voyageur occasionnel, voici quelques points clés à prendre en considération pour ne plus avoir de soucis vis-à-vis des frais bancaires lorsque vous voyagez à l’étranger !

L’argent liquide, une solution simple mais risquée

Même si cela peut s’avérer pratique pour de petits montants, voyager avec soi avec des billets de banque reste une démarche qui peut rapidement s’avérer contre-productive. En effet, bien que le principal intérêt d’avoir du liquide sur soi est évidemment de pouvoir se dispenser de frais de retrait et d’avoir toujours avec soi de l’argent en cash, le principal risque reste évidemment de se le faire voler. Car les vols de liquide font malheureusement partie des lots de risques que l’on rencontre lorsque l’on voyage… Une carte bleue peut aussi se voler, mais il reste la problématique du code pour le voleur, sans parler de la possibilité rapide de désactiver votre carte bleue en quelques instants, que ce soit via l’application mobile de votre banque ou encore en l’appelant tout simplement.

La carte bleue, oui mais pas dans n’importe quelle condition…

Reste donc la solution de l’utilisation d’une carte bleue, dont les frais peuvent à l’étranger représenter un montant certain. Il existe donc plusieurs solutions qui s’offrent à vous :
• négocier les tarifs avec votre banquier avant de partir en voyage,
• changer de banque par exemple en ouvrant un compte dans une banque en ligne,
• ouvrir un compte bancaire spécifique uniquement pour avoir une carte bleue qui propose des tarifs avantageux pour les voyageurs.
Concernant la première possibilité, malheureusement elle reste assez complexe à mettre en œuvre dans la mesure où il faudra souvent négocier avec votre banquier et elle relève au final de la qualité de votre relation avec lui mais également de la bonne tenue de votre compte bancaire. En ce sens, tous les possesseurs de comptes bancaires ne sont pas égaux et il peut y avoir de grandes disparités d’un client à un autre…
Vis-à-vis de la troisième possibilité, le problème reste globalement le même dans la mesure où l’ouverture d’un nouveau compte devra là encore faire l’objet d’une partie négociation avec votre banquier pour que vous puissiez vous y retrouver concernant la tarification liée à vos futurs voyages.
Il reste donc la deuxième solution, c’est-à-dire changer de banque, que ce soit en optant pour une banque en ligne ou pour une banque classique, le but étant de payer le moins de frais possibles vis-à-vis de l’utilisation de votre carte bleue à l’étranger.

Banque classique ou banque en ligne ?

Aussi, choisir une banque dans cette optique est loin d’être une démarche facile. Évidemment, la tarification joue le rôle d’arbitre dans ce choix, mais il serait risqué de ne considérer que cette dimension pour choisir votre banque. En effet, d’autres aspects comme la fiabilité globale de l’établissement mais aussi celle du service clientèle ou du choix des produits en parallèle doivent évidemment rentrer en ligne de compte.
À cet égard, les banques en ligne restent les établissements bancaires les plus compétitifs concernant les frais vis-à-vis des voyages, à partir du moment où vous sortirez de la zone euro. En effet, retenez que les frais seront mis en place à partir du moment où vous quitterez la zone euro, dans la mesure où vos paiements et vos retraits engendreront des frais qui pourront se traduire par des montants fixes ou encore des pourcentages vis-à-vis du montant de votre opération. Si vous utilisez donc votre carte bleue régulièrement, comme cela sera sûrement le cas lors de votre voyage, les frais peuvent ainsi s’accumuler et la note finale peut être salée…

Frais de retraits et de paiements : les deux nerfs de la guerre

Si l’on compare la tarification des banques en ligne vis-à-vis des opérations de retrait et de paiement à l’étranger, on constate que globalement les tarifs sont évidemment beaucoup moins chers que les banques traditionnelles. En moyenne, ces dernières pratiquent des frais avec un forfait fixe d’environ 3 euros qui doivent s’ajouter à un pourcentage d’environ 2,6 % par opération.
Vis-à-vis des paiements, les banques traditionnelles imputent à leurs clients environ 1,50 euro en moyenne par paiement, en ajoutant à cela une commission de 2,60 % en moyenne par opération.

Globalement, les banques en ligne, concernant la partie retrait, imputent à leurs clients entre 2 % et 1,95 % de frais de retrait, sans qu’il y ait de montant forfaitaire fixe. Sur cet aspect, on constate que la meilleure banque en ligne est actuellement BforBank, qui propose des frais de 1,95 % au niveau des retraits. Pour ce qui est des autres poids-lourds de la banque en ligne, on constate que c’est ensuite Boursorama Banque et Fortuneo qui viennent lui emboîter le pas, avec des frais respectifs de 1,97 % et 2,98 %. Les autres acteurs de ce secteur, c’est-à-dire Hello Bank et ING Direct proposent une tarification de 2 % par opération.
Concernant cette fois les frais de paiement, c’est encore une fois BforBank qui se positionne sur la première marche du classement avec 1,95 %, suivi de près par Boursorama banque et Fortuneo.
On constate donc qu’il n’y a pas de grandes différences dans la tarification des banques en ligne concernant le retrait et le paiement à l’étranger, mais qu’il y a un net avantage financier à les prendre en considération si jamais vous êtes actuellement dans une banque classique. Reste à étudier la question des autres services proposés par chaque banque en ligne, à vous de voir quelles sont les meilleures banques pour répondre à vos besoins.

Partager entre ami(e)s:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *